POUR MEMOIRE :

Les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) peuvent être gérées par 3 types d'organismes différents :

  1. par des personnes morales de droit public, quelles qu'elles soient (hôpital, régie, CCAS, établissement public,...)
  2. par des entités privées à but lucratif, qui comme toutes entreprises de ce type ont pour finalité de faire du profit
  3. par des organismes à but non lucratif (associations loi 1901...) dont la gestion est totalement désintéressée.

 

La résidence « LA PINEDE » a un fonctionnement associatif à but non lucratif


Depuis plus de 50 ans, elle est gérée par l'association du même nom, dont la mission est d’assurer le bien-être des résidents.

Son Conseil d'Administration est constitué uniquement de bénévoles, qui donnent de leur temps, sans aucune rémunération, ni indemnité.

L’établissement est dirigé par une directrice salariée, embauchée par le Conseil d'Administration.

 

Pour financer la construction de la résidence, qui a été une décision majeure engageant l’avenir, l'Association a dû emprunter l'essentiel de ses besoins auprès d'établissements financiers et de la CARSAT (*1), la commune de VERGEZE ayant mis à disposition le terrain.

Elle a par ailleurs obtenu des subventions pour compléter son plan de financement, de la part du Conseil Général du Gard, du Conseil Régional Languedoc Roussillon, de ABELIO (*2) et de l'ADEME (*3)

Pour financer le fonctionnement, l'Association reçoit des ressources provenant de trois origines :

- les Résidents,

- le Conseil Général,

- l'ARS

qui entrent dans le cadre d'une convention tri-partite, signée entre « Établissement, Conseil Général et Assurance Maladie »
Ces ressources sont réparties en trois sections tarifaires qui correspondent à trois budgets distincts :

  1. Section hébergement

  2. Section dépendance

  3. Section soins 

 

Le souhait du Conseil d'Administration est de maintenir le prix de journée dans une fourchette basse par rapport aux établissements comparables du département.

Les tarifs ne sont pas laissés à la libre appréciation des établissements.
Ils font l'objet chaque année, à partir d'un budget prévisionnel, d'une décision des deux organismes financeurs.

Le tarif hébergement  est fixé par le Conseil Départemental.

L'association ne peut donc pas décider seule d'augmenter ses tarifs,  ses moyens en personnel, en matériel ou autre.

Elle est tenue de respecter les budgets autorisés.

 

Si elle ne recherche pas le profit,
elle doit cependant assurer l'équilibre de son exploitation, afin de préserver sa pérennité.
Son objectif est de rendre le meilleur service,
en gérant au mieux les moyens qui lui sont attribués
pour le bien-être des Résidents et des Salariés.


*1 : Sécurité Sociale / *2 : ABELIO : Caisse de retraite AGIRC et ARRCO / *3 : ADEME : Agence De l'Environnement et de la Maîtrise de l'Environnement .../...